Guillaume Maraud

Collège Beau Soleil, Chelles (77)

2018

Important: If you want to resize the window manually, leave at desktop resolution. Or you can just click an icon.

partager
voir l'oeuvre

L’artiste

Guillaume Maraud est un artiste basé à Paris et participe à un programme de recherche ACTH, à l’ENSBA de Lyon. Il a fondé 23102015, un fonds dédié à soutenir les pratiques artistiques engagées dans une critique et une plateforme de recherche en art, politique et économie. Les récentes présentations de son travail incluent : Fondation d’entreprise Ricard, Paris; Édouard Montassut, Paris; Forde, Geneva; Indipendenza, Rome; Bel Ami, Los Angeles; SUPER, Berlin; and Queer Thoughts, New York.

Le projet

Guillaume Maraud a mis en place un protocole spécifique pour le projet avec les adolescents du collège Beau Soleil de Chelles. Dans la continuité de ses recherches autour du pouvoir oppressif de l’art et de la culture, le projet Orange Rouge a été l’occasion d’initier un dispositif d’autonomie politique dans un cadre institutionnel saturé de normes. Il s’est rendu dans l’établissement avec la somme totale allouée aux frais de production de l’atelier : 1 000€. Ce montant a été placé en espèce dans une urne de donation, réplique d’une forme récurrente dans son travail (urnes funéraires/ urnes de donation), afin que soit engagée une réflexion autour de la provenance et de la dépense de ces fonds. Les séances ont consisté à débattre, discuter, proposer des modes de gouvernance et de prise de décision autour de cet argent commun au regard de l’hétérogénéité de la classe. Ce travail a également été l’occasion de penser les déterminismes socio-culturels qui agissent sur nos vies et leurs répercussions sur nos pratiques culturelles afin de formuler des hypothèses pour se réapproprier les espaces de nos subjectivités. Les discussions ont abouti à la décision de constituer plusieurs groupes d’activités et de dépenses. Un premier groupe se rendra au Parc Astérix, un second à la briqueterie de Meaux (lasergame, karting). Le reste du budget du projet  permettra de faire l’acquisition d’un punching ball pour la salle de classe et d’allonger le budget annuel de la classe ULIS du collège Beau Soleil.

 

Photographe : Nicolas Giraud