Eric Giraudet de Boudemange Histoires Naturelles

Collège Claude Debussy, Aulnay-sous-Bois (93)

2016

Important: If you want to resize the window manually, leave at desktop resolution. Or you can just click an icon.

©Nicolas Giraud
©Nicolas Giraud
©Nicolas Giraud
©Nicolas Giraud
©Nicolas Giraud
©Nicolas Giraud
©Nicolas Giraud
partager

L’artiste

Après des études aux Beaux-Arts de Paris, au Columbia College à Chicago et au Fresnoy, studio national des arts contemporains, Eric Giraudet a été invité en résidence dans de nombreuses institutions artistiques en France mais également aux Pays-Bas, en Egypte, au Bénin et aux Etats-Unis. Récemment il a réalisé plusieurs performances au Centre Pompidou et a exposé à l'espace d'art contemporain d'HEC.

Il présente sa démarche artistique : "Mes projets ont pour habitude de commencer par un travail de terrain, une expérience ethnographique en dehors de l'atelier. Ces dernières années, j'ai axé mes recherches autour des jeux traditionnels et de pratiques cachées en France, en Belgique, et aux Pays-Bas, les utilisant pour créer de nouveaux récits personnels et poétiques. J'ai lancé des fléchettes médiévales avec des anciens mineurs du Nord-Pas-de-Calais, sauté à la perche au dessus des canaux et cherché les oeufs du vanneau huppé aux Pays-Bas. Mes récits prennent des formes diverses, de l'installation à la performance. Ils traitent souvent d'histoire, de politique, de culture pop et populaire, de paysage et de biologie avec une teinte d'humour anglais.

J'envisage le collège comme un terrain à explorer et la classe comme une nouvelle communauté à investir. J'appliquerai la même méthodologie qu'avec les autres groupes approchés dans mes projets précédents, en incluant les élèves dans le processus créatif. Je souhaite l'épanouissement des élèves, leur valorisation et le décloisonnement de la classe au sein du collège."

Le projet

Le projet d’Eric Giraudet aura pour point de départ le parc départemental de Sausset, situé à coté du collège Claude Debussy et de la nature qui l’habite. Les adolescents mèneront des expériences ludiques à mi-chemin entre l’art et la biologie, en jouant notamment avec le point de vue des animaux, les nouvelles perspectives qu’ils offrent, les mythologies auxquels ils sont liés.

Il s’agira par exemple de reproduire ce que voit un animal qui court ou vole dans le parc, en filmant sa trajectoire avec un drône, ou encore d’observer des endroits inaccessibles à l’aide de caméras endoscopiques. Des vidéos seront également réalisées au Musée de la Chasse et de la Nature et à l’Aquarium du Trocadéro. Les abeilles et la ruche occuperont une certaine place dans le projet. Les élèves rencontreront un apiculteur travaillant au parc de Sausset, et seront invité à envisager la ruche comme métaphore de la société organisée. L’imprimante 3D, qui fabrique des objets dont la structure de base est en forme de ruche, sera utilisée pour réaliser des sculptures habitables par des animaux, créant ainsi un écho entre structures industrielles et naturelles.

Le projet a reçu le soutien du Département de la Seine-Saint-Denis dans le cadre du dispositif « La Culture et l’Art au Collège ».