Jules Lagrange Beau Soleil

Collège Beau Soleil, Chelles (77)

2016

Important: If you want to resize the window manually, leave at desktop resolution. Or you can just click an icon.

©Nicolas Giraud
©Nicolas Giraud
©Nicolas Giraud
©Nicolas Giraud
©Nicolas Giraud
©Nicolas Giraud
©Nicolas Giraud
©Nicolas Giraud
partager

L’artiste

Jules Lagrange, né en 1989 a étudié à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon où il obtient son DNAP, DNSEP et un Post-Diplôme. Il a participé à des expositions collectives dans plusieurs lieux d’art en France tels que le Creux de l’Enfer à Thiers, Treize, Mains d’Œuvres, Les Rencontres Internationales Paris/Berlin 2017 et Jeune Création en 2017.
Dans sa pratique il explore l’écriture : il réemploie et se réapproprie des contenus narratifs issus de productions normées.

Le projet

Jules Lagrange et les enfants de la classe ULIS du collège de Beau Soleil ont développé une écriture collaborative de scénarii de films de science-fiction. Partant de leurs perceptions, imaginations, désirs, histoires personnelles, ils ont conçu ensemble deux films. Beau Soleil relate l’histoire d’un monde où le soleil disparait et les humains meurent. Seules certaines espèces animales survivent, celles vivant la nuit et se développant en société. Le film se termine sur des séquences filmées au musée Grévin, devenu musée d’une civilisation disparue. Le second Robin des Bois, filmé en 16mm noir et blanc, est un remake du film Robin des Bois, prince des voleurs, où les dialogues ont été réécrits comme si l’histoire se passait en France en 2017, intégrant alors des problématiques contemporaines sur l’immigration, les CRS, l’expulsion…

 

Le projet a reçu le soutien du Conseil Général de Seine-et-Marne, au titre de l’aide à la Résidence.