Laëtitia Badaut Haussmann Another program

Collège Colette Besson, Paris 20e

2014

Important: If you want to resize the window manually, leave at desktop resolution. Or you can just click an icon.

©Nicolas Giraud
©Nicolas Giraud
©Nicolas Giraud
©Nicolas Giraud
©Nicolas Giraud
©Nicolas Giraud
©Nicolas Giraud
©Nicolas Giraud
partager
voir l'oeuvre

L’artiste

Elle est diplômée de l’École nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy en 2006, et a participé au programme du Pavillon/Palais de Tokyo dirigé par Ange Leccia en 2011-2012. Elle enseigne actuellement la pratique artistique du cinéma en Master 1 à l’Université Paris-Diderot. Le travail de Laëtitia Badaut Haussmann a fait l’objet de nombreuses expositions en Europe et dans le monde. S’interrogeant sur les potentialités de la fiction dans le domaine tant audiovisuel que littéraire, LBH mêle intimement des fragments de récits d’origines variées, qui sont autant de nouvelles perspectives sur le réel. «Objets trouvés ou fabriqués artisanalement, vidéos brutes ou minutieusement agencées, oeuvres sonores et immatérielles ; {...} c’est {...} le filtre de la caméra, ou celui de l’appareil de photographie, qui les rassemble, au sens propre mais surtout au sens figuré. Ses oeuvres sont des images mentales, des recadrages de la réalité.» Anaël Pigeat
Elle a récemment exposé au MACVAL (Ivry 2013), CPIF (Pontault-Combault, 2013), Maison Populaire (Montreuil, 2013), Palais de Tokyo (Paris, 2010 and 2012), Galerie des Galeries (Paris, 2012), Transpalette (Bourges, 2011) ainsi qu’au Musée d’art moderne (Paris, 2010) dont des expositions solo chez Inextenso (Clerment-Ferrand, 2012) et à la Galerie Dohyang Lee (Paris, 2010).

« Je pouvais constater que les enfants prenaient du plaisir dans le processus de l'atelier, que cela leur permettaient de sortir de leur bulle ; réussissant du même coup à lier le monde extérieur avec leur monde intérieur. C'est à ce moment là que le projet autant que la rencontre faisait sens.»

Laëtitia Badaut-Haussmann, artiste

Le projet

Laëtitia Badaut-Haussmann propose une nouvelle occurrence de A Program. Inspirée de la nouvelle d’anticipation Le Débruiteur écrite dans les années 1950 par l’écrivain J. G. Ballard, A Program consiste en une déambulation cinématographique conçue initialement pour le MAC/VAL et réactivée à l’occasion de la Biennale de Belleville en 2014, dans laquelle le paysage urbain fait office de décor d’une fiction visuelle et sonore littéralement en marche.

Balayés lors de repérages dans un registre cinématographique, les alentours du Collège Colette Besson ont ainsi constitué le terrain de « jeu » et d’exploration des adolescents qui, guidés par l’artiste et munis d’appareils photo numériques, ont été invités à capter ce qui retenait leur attention au cours de ces promenades relevant de la flânerie voire de la dérive. Composé à partir de cette matière prélevée du réel, Another Program donne ainsi à voir et à entendre les contours d’une fiction audiovisuelle balbutiante.