Camille Blatrix Sans titre

Collège Michelet (Paris 15e)

2017

Important: If you want to resize the window manually, leave at desktop resolution. Or you can just click an icon.

partager

L’artiste

Le travail de Camille Blatrix prend pour point de départ des objets du quotidien : l’interphone, le distributeur ou la boîte aux lettres. Il les modifie jusqu’à les rendre énigmatiques. Mi-futuristes, mi-organiques, les formes qu'il invente nous interpellent, et résistent.
Camille Blatrix s'est formé à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. Il reçoit en 2014 le Prix Fondation d’entreprise Ricard. Depuis 2015, il a bénéficié d'une première exposition personnelle au centre d'art MOSTYN (Royaume-Uni) et au Wattis Institute à San Francisco (USA).

« Les élèves, circonspects initialement du projet proposé, se sont investi pleinement tout au long de cette semaine pour voir aboutir leurs projets.»

Yann Valladon, enseignant-coordinateur

Le projet

Pour le projet Orange Rouge, Camille Blatrix travaille avec le collège Michelet (Paris 15e). Ensemble, ils créent une série d’objets imaginaires basée sur des outils du quotidien, assez comique : une tondeuse à moutons, un monte charge, une machine qui sèche et repasse. Ces objets, construits sur des formes libres (non contraintes par des règles de matériaux comme la sculpture traditionnelle), seront imprimés en 3D.

 

Photographies : Nicolas Giraud